À propos

Resnumerica est un projet collectif, composé d’indépendants qui souhaitent donner du sens à la « chose » numérique.


Le collectif

<strong>Louis Derrac</strong><br>
Louis Derrac


Consultant et formateur spécialisé dans les domaines de l’éducation et de la culture numérique, et fondateur de Resnumerica.

<strong>Aude Mugnier</strong><br>
Aude Mugnier


Consultante et formatrice en éducation à l’information et aux médias. Spécialités : Wikipédia, les communs numériques, la pédagogie de projet, le développement des compétences expressives.

<strong>Antonin Cois</strong><br>
Antonin Cois


Après 10 années passées au sein des directions de grandes organisations locales et nationales de l’#ESS et de l’#EDUCPOP, Antonin s’engage dans la fondation de #ResNumerica pour accompagner le développement d’une #Edtech pleinement utile aux acteurs éducatifs.

Freelance engagé, il accompagne les organisations de l’ESS et de la EDTECH dans le développement de leurs partenariats, de leurs projets et de leur impact.

<strong>Mathilde Fontaine</strong><br>
Mathilde Fontaine


Étudiante en Master 2 Information-Communication GECI (Gestion éditoriale et Communication internet), et chargée de missions pour Resnumerica.

<strong>Loic Gervais</strong><br>
Loic Gervais


Loïc GERVAIS est musicien de formation. Animateur socioculturel, il se voit confier la gestion et la coordination des Espaces Publics Numériques de sa commune. Parti d’une feuille blanche, il va progressivement mettre en place une politique d’inclusion numérique à l’échelle de celle-ci.

En 2010, il fait sensation en créant le blog “mediateurnumerique.org” et devient ainsi le premier à utiliser ce terme. Un an plus tard les premières assises de la médiation numérique ont lieu en Corse. Depuis plus de 10 ans ce blog est le site ressources de la médiation numérique. Loïc GERVAIS y livre ses analyses, ses critiques et ses conseils sur ce métier. Loïc a également crée une fédération des professionnels de la médiation numérique et fait partie des sociétaires fondateurs de la Coopérative la Mednum.

Loïc Gervais participe à de nombreux travaux visant à définir les politiques d’inclusion numérique au niveau national. 

<strong>Mary Dionne</strong>
Mary Dionne


Étudiante multiculturelle en Master of Science Management des projets d’innovation et de croissance, forte d’une formation basée sur un apprentissage dans l’action, et par l’expérimentation, et avec un attrait particulier pour l’élaboration de stratégies de transformation et de conduite du changement.

Mary est soucieuse de travailler dans le but d’avoir un impact positif sur une communauté.

<strong>Alain Imbaud</strong>
Alain Imbaud


Alain est formateur, avec Interventions Numériques, au sein d’une coopérative d’activité . Il intervient avec des individuels et des groupes dans différents centres de formation. Il est aussi enseignant chargé de cours à l’Université Lumière Lyon 2 auprès de licences et master en communication. 

Et toi ?


Notre déontologie (Travail en cours)

Afin de pouvoir accompagner des projets tous plus inspirants les uns que les autres, nous avons décidé de développer une charte de déontologie qui sera incluse dans tous nos contrats de prestation, et que vous pouvez retrouver ci-dessous sous licence Creative Commons.

1) Un contrat de prestation pour chaque mission

Bien que non obligatoire, nous estimons que ce document est essentiel car il nous permettra de formaliser la relation de travail avec chaque client. Ce document permettra par exemple de vous protéger tout en vous assurant une confidentialité de toutes les informations sensibles que nous pourrions acquérir. Il inclura également l’entièreté de notre déontologie.

2) Un investissement à la hauteur de la mission

Comme nous le mentionnons plus haut, nous travaillons par passion. Nous n’accepterons pas de projet qui ne nous intéresse pas. En revanche, nous nous considérerons comme étant acteur à part entière de tous les projets sur lesquels nous travaillerons, et nous nous impliquerons comme tel.

3) Pas de conflits d’intérêt

C’est un aspect très important. Étant donné que nous évoluons dans un petit monde, entre acteurs de l’éducation et de la culture numérique, il est essentiel de prévenir nos clients, nos interlocuteurs et nous-mêmes de tout conflit d’intérêt (voir l’article de Louis Derrac à ce sujet). Voilà pourquoi nous prenons plusieurs mesures :

  • Nous n’effectuerons aucune mission à caractère commercial. Ce type de mission, dans le cas d’une multiplication de clients, créerait inévitablement des situations de conflits d’intérêt.
  • Nous afficherons la liste de mes missions en cours sur la page Références de ce site. Cela vous permettra de savoir à tout moment quels sont nos différents engagements, et la nature globale de nos missions.
  • Nous informerons systématiquement et clairement nos interlocuteurs sur la mission qui nous invite à prendre contact avec eux afin de ne pas laisser de place au doute.

4) Des missions, des projets et du sens

En tant que citoyen·nes engagé·es, nous aspirons à contribuer à notre échelle à améliorer notre société. Nous n’accepterons donc aucune mission provenant d’acteurs qui à notre sens, laissent passer des intérêts économiques en priorité sur des engagements humains, sociaux ou écologiques.

Ce code de déontologie nous est propre et reste un chantier permanent. Cette page sera donc amenée à évoluer.


Si vous vous reconnaissez dans cette manière de travailler, alors envisageons une collaboration et parlez-nous de vos projets via ce formulaire !


    Image à la une de by Tim Foster sur Unsplash